“Une seule conversation avec une personne sage vaut plus qu’un mois à étudier”

– Proverbe chinois.

Encore faut-il pouvoir se rappeler de cette conversation.

J’ai eu comme tout le monde de nombreuses conversations profondes avec des gens qui me disaient des choses très personnelles. Parfois ces conversations changeaient complètement ma perspective sur le monde. Mais, quelques semaines après, je ne m’en rappelait que des bribes… Je suppose que c’est pareil pour toi.

De ce problème de mémoire découle une dégradation des relations que tu entretiens avec certaines personnes. Tu ne te souviens parfois pas de confessions qu’on a pu te faire. Et, comme il est difficile de se rendre vulnérable, cette personne n’ouvrira peut être pas une nouvelle fois son cœur. À quoi bon puisque tu oublies ?

Lorsque vient le moment des fêtes et de trouver un cadeau, tu te rends parfois compte que tu ne connais pas si bien la personne que ça. Ses préférences, ses envies dont elle t’avait pourtant parlé ont disparu dans les tréfonds de ta mémoire.

Une fatalité évolutive ?

Ce n’est pas de ta faute. Aujourd’hui nous avons juste trop de relations par rapport au nombre de relations que notre cerveau peut gérer. L’être humain a vécu pendant des milliers d’années en tribu qui ne dépassait pas 150 individus. Notre cerveau s’est donc calibré pour gérer 150 relations à la fois et pas plus. Ce nombre, on l’appelle le nombre de Dunbar (du nom du découvreur de ce nombre). Au-delà de ce nombre, nous aurons du mal à garder des relations stables. Un exemple simple : connais-tu vraiment tes 1000 amis sur Facebook ?

À l’heure des réseaux sociaux, il n’a jamais été aussi facile de communiquer de manière superficielle. Mais nous habitons de plus en plus loin des gens qui comptent pour nous, car notre mobilité elle aussi s’est améliorée. A l’inverse, les discussions profondes ou confessions intimes ont souvent lieu en face à face, moments qui eux, se font de plus en plus rares. De ce fait il est de plus en plus dur de maintenir des relations intimes avec les gens qui comptent pour nous, mais que nous voyons peu.

Donner un coup de pouce au cerveau ?

Il est impossible d’appeler tous ses amis au moins une fois par semaine faute de temps… Il est alors difficile de se souvenir de l’intégralité des histoires, préférences, anecdotes d’une personne que l’on ne voit pas toutes les semaines. Il faut alors s’aider d’outils.

Des outils demandant trop d’effort

Faire des fiches pour chaque personne est une solution, mais c’est énergivore et laborieux. Faites sur format papier, ces fiches sont difficilement modifiables, et prennent du temps à être faites (et donc par trop de friction on ne les fait jamais). À cause de leur format physique, ces fiches ne sont pas accessibles de partout.

À cause de tout l’effort à faire pour “sauvegarder” les informations sur une personne et nos conversations, cette “aide pour le cerveau” est bien vite abandonnée faute de temps.

S’inspirer du monde de l’entreprise pour sa vie perso

L’outil idéal est donc numérique. Il existe dans le monde de l’entreprise une gestion des informations des clients qu’on appelle CRM (customer relationship management). Cela permet de garder une trace des relations qu’on a avec le client et que le client a avec d’autres entités que l’on côtoie (entreprise, autres clients…). L’idée est donc de s’inspirer de cette façon de faire et de l’appliquer à sa vie personnelle.

Pour qu’un CRM soit efficace, il faut que les relations que nous rentrons dans notre système possèdent à chaque fois au moins les mêmes types d’informations. Par exemple :

  • Nom prénom
  • Lien avec cette personne
  • Travail de cette personne
  • Ses passions..

Pour s’assurer que ces informations sont rentrées à chaque fois, l’idéal est d’utiliser des modèles. Des notes préremplies qui apparaissent automatiquement lors de la création d’une nouvelle fiche contact. Pour que nous visualisions mieux les liens entre les personnes qu’on côtoie, l’idéal est de voir cela graphiquement.

La plateforme idéale pour gérer un CRM ?

Au fur et à mesure, les personnes que tu cotoie apparaissent dans ton CRM et les relations entre ces personnes aussi

Toutes ces caractéristiques peuvent être atteintes par l’utilisation d’Obsidian, une application de prise de note :

  • Des modèles peuvent facilement être utilisés
  • Les notes peuvent être prises sur le portable comme sur l’ordinateur.
  • Son interface graphique permet de donner une vue plus claire de comment est organisé notre cercle social.

Cette fonctionnalité graphique peut également permettre de relier les conversations qu’on a eues avec une personne à cette personne. On visualise ainsi graphiquement avec qui on a le plus de conversation profonde.

Et ça fonctionne ?

J’utilise cette méthode depuis maintenant 2 ans et force est de constater qu’elle demande si peu d’effort qu’elle permet de passer à l’action. J’avais déjà essayé de créer des CRM sur d’autres plateformes (document Word, notes dans notion ou evernote) sans succès, car cela me demandait trop d’effort à chaque fois.

Qu’est-ce que ça fait d’utiliser un CRM au quotidien ?

Projetons-nous un peu dans le futur.

Tu possèdes un endroit ou stocker les informations sur les personnes qui te sont chères. Avant de les revoir, il te suffit de consulter leur fiche dans ton CRM et juste de te rappeler “mais oui c’est vrai qu’elle m’avait dit ça !”. Désormais quand tu revois les gens qui comptent pour toi, les choses reprennent ou elles s’étaient arrêtées et il n’y a plus besoin de parler de banalités pendant plusieurs heures avant de retrouver ce feeling d’intimité.

De la même manière, tu peux être là pour tes proches, car tu sais ce qui compte pour eux. Tu n’as plus à réfléchir à des cadeaux pour les fêtes, car tu sais exactement quelles sont leurs passions, leurs envies.

Tu auras donc plus d’emprise sur ton temps et surtout tu seras reconnaissant envers ton toi du passé, qui à chaque fois, rend intemporel les moments importants que tu vis en les écrivant.

Tes proches noteront probablement que tu es devenu plus intentionné, que tu te soucies davantage d’eux.

Un peu de temps dépensé pour cristalliser un souvenir

Certes, noter ces moments importants de ta vie prend du temps. Mais en retour cela te permet de mieux t’imprégner, de tes expériences, d’enrichir tes relations et de vivre plus serein.

Ne passe plus à coter de moments qui changeront ta vie. Commence dès maintenant à créer ton CRM afin d’enrichir des relations des relations desquelles tu t’éloigneras peut-être avec le temps.

Comment mettre en place ce système ?

Créer cette petite aide pour le cerveau qu’est un CRM est plutôt simple ! Il y a plein de manières de faire. J’en ai testé beaucoup et j’ai fini par concevoir ma propre méthode que j’adore ! C’est parce que cette méthode est si agréable et que je ne l’ai pas trouvé ailleurs que je me permets de te la partager aujourd’hui. Tu peux la mettre en place simplement en suivant les quelques vidéos explicatives que j’ai réalisées et en te servant de mes modèles que tu pourras personnaliser à ta guise.


🙏 Merci pour ta lecture

J’espère avoir pu t’être utile. T’avoir au moins pu faire réfléchir sur ta méthode de de gérer tes relations quitte à ce que tu l’améliores de ton côté.

Si ce système t’intéresse, tu peux recevoir une vidéo ou je montre mon utilisation de ce système au quotidien. Il te suffit de rentrer ton email en dessous pour recevoir la vidéo.

💬 Commentaires et contributions

C’est en partageant qu’on s’améliore. Si tu as des suggestions sur des aspects du CRM que je n’aurai pas mentionné, n’hésites pas à me le faire savoir.